Étiquette : stich in the ditch

Nouveau : Règles de quilting machine

Bonjour,

Je vous propose des règles de quilting machine, pour matelasser avec une machine à coudre de type familial ou  longarm.

Je les fais  fabriquer en France par une petite entreprise familiale et je les vends en salon, ou sinon, vous pouvez les acheter à La Couserie Créative.

J’ ai conçu des formes simples qui  peuvent servir sur beaucoup de blocs : avec 2  règles: une droite et une « 4 courbes »   : vous quilterez la plupart de vos blocs : carrés, rectangles, triangles (vol d ‘oie) quelle que soit la dimension, jusqu ‘à 20 cm environ.

Celle en forme de vague vous servira pour quilter les nervures des plumes ou d’autres motifs pour les bordures par exemple …

Bien sûr, vous pouvez utiliser ces règles pour tracer si vous préférez quilter à la main !

Professionnelle du quilting, j’utilise ces règles épaisses avec la longarm, mais celles-ci  je les ai conçues moi-même : elles sont « à ma main ».

– en centimètre  :  car toutes  celles sur le marché actuel sont en inch

– adaptées à  la dimensions des blocs que nous assemblons en Europe (plus petites que les règles américaines ou australiennes, elles sont plus faciles à utiliser).

– faciles à tenir, elles ne dévient pas, les mains fatiguent moins : plus de crampes !

– dans un matériau de qualité professionnelle, épaisses 6 mm (plus fines elles cassent facilement)

– marquage en creux des lignes de repères : milieu des courbes, lignes espacées d’un quart d’ inch, milieu, début et fin du motif : il ne s’effacera pas et vous positionnerez facilement la règle plus besoin de mesurer ni de marquage fastidieux.

REGLE DROITE 20 CM  : lignes droite, « stich in the ditch « ,  quilting contemporain avec lignes parallèles, motifs géométriques  …

Piquer l’aiguille au point de départ et faire glisser la règle et le sandwich le long du pied de biche .

Exercer une légère pression , la main bien à plat sur toute la règle

Pour des lignes à 45°:  aligner la diagonale « repère » de la règle parallèlement à une ligne de couture de votre bloc.

En alignant une des lignes « repère » de la règle sur la piqûre que vous venez de coudre, vous aurez toujours des lignes parfaitement alignées sans avoir à tracer quoique ce soit !

Sur la photo ci-dessous, j’ai rehaussé la diagonale de la règle et tracé les lignes de piqûre au feutre violet.Beaucoup de quilts « contemporains ou modern » sont simplement quiltés avec des lignes parallèles, droites ou obliques, très facile à faire avec cette petite règle.

Lorsque vous voulez déplacer la règle, tourner votre ouvrage, gardez l’aiguille en position basse, piquée dans l’ouvrage.

REGLE  « 4 COURBES » : vous l’utiliserez pour mettre de la rondeur sur vos tops, quelque soit la dimension du bloc, du piécé : de 2.5cm (1inch) à 12-15 cm environ, carré, rectangle, triangle ou vol d’oie etc …

Aligner le repère « milieu de la courbe » avec le milieu de votre bloc.

Soit vous le faites « à vue » soit vous tracez un petit repère

Pour tracer quelques repères, j’utilise le feutre violet qui s’efface à l’air de la marque japonaise KARISMA (*) après avoir testé toutes les marques, c’est le seul, depuis plus de cinq ans qui ne m’a jamais laissé de traces. Il est sur la première photo.

Ici vous avez la courbe concave, positionnez toujours vos mains de part et d ‘autre du pied de biche, bien à plat

et pas trop près de l’aiguille : attention de ne pas vous piquer les doigts !

Pour les besoins de la photo j’ai posé le pied de biche sur la règle plate.

Vous avez sans doute remarqué que le pied de biche est différent, il a une collerette  » haute » :

A gauche vous avez un pied de biche « à repriser » ou pour quilting  » piqué libre », si vous l’utilisez, la règle va inévitablement passer dessus : comme sur la photo. L’aiguille se casser …

A droite un pied de biche  » RULER FOOT  » avec une collerette HAUTE.

Tous les pieds de biche « ruler foot » ont le même diamètre: c’est à dire, un demi inch :  vous avez exactement un quart d ‘inch, soit 7 mm du milieu, (là où pique l’aiguille) à l’extérieur de la colerette. Ce standard est universel (ouf!) .

C’est la raison pour laquelle, sur la règle droite, les lignes sont espacées d ‘un quart d ‘inch.

Maintenant toutes les marques de machines à coudre ont mis sur le marché ces pieds pour utiliser des règles épaisses, souvent très chers. Pour ma part,  j’utilise ce pied « standard » (aux environs de 15 – 17€) que je fixe sur la tige du pied de biche . La longueur de la partie pour fixer sur la tige du pied de biche existe en trois hauteurs, selon les modèles de machines à coudre. Hight  shank: haut, Medium shank : moyen ou Low shank : bas. Ces pieds de biches sont en vente sur des sites anglosaxon. En fonction de la marque et du MODELE très important  de votre machine à coudre, ils sont en mesure de vous indiquer quelle hauteur il vous faut. Si vous avez , comme moi une machine du siècle dernier, pas de souci, ce pied (souvent le LOW Shank) s ‘adapte très bien.

J’espère pouvoir les faire venir jusqu’en France …peut être en découvrirez-vous au détour d’un salon…

Et voici … les plumes ! (Feathers en anglais, motif emblématique des Amish)

La vague avec 2 courbes s’adapte aux bordures de 5 à 7-8 cm environ.

Celle avec une courbe, aux bordures plus large à partir de 10 cm, 12 voire plus …

Comment faire ?

Pour débuter, je vous conseille de tracer la ligne du milieu de votre bordure, sur le tissu, en pointillé ici au feutre violet.

sur cette ligne, vous alignerez la petite ligne, tracée dans la partie convexe et les deux extrémités de la règle,

avec ces trois ou quatre repères vous serez toujours parfaitement positionnée au milieu de la bordure.

Commencer par une des extrémités, le repère vertical sur la ligne médiane de la règle indique le début et la fin du motif.

Positionner la règle, piquer l’aiguille au départ, et piquer jusqu’ à la butée : pas de  risque d’aller trop loin : ici j’ai fait une boucle et je suis repartie en sens inverse,en reculant,  pour avoir une jolie nervure épaisse. Revenue à votre point de départ il vous reste à faire les « pétales » …

Si vous voulez continuer sur votre bordure , arrivée au bout du motif, piquer l’aiguille dans le tissu, déplacer la règle, repositionnez-la toujours grâce aux repères et continuez ainsi de suite …

Il y a plusieurs façons de faire les plumes, mais celle-ci me parait la plus simple pour commencer …

Vous avez peut être remarqué des petits rectangles collés surles règles : c’est du  » Handi grip « (*)  sorte de papier de verre, adhésif, épais et très résistant pour que les règles adhèrent bien au tissu, et déplacer facilement le tout ! Evitez de les coller sur des repères !

Il s’agit de mettre en valeur nos ouvrages :   les motifs  piécés,  le choix des tissus : en se servant des lignes de couture comme guide, le quilting sera harmonieux. Pas besoin de se creuser la tête : suivez le piécé !

Personnalisez votre quilting, à votre guise et inventez des motifs.

La Quatrième  règle sera   » surprise  » …

Mes conseils pour un joli quilting :

Quiltez léger, léger, léger …

Mon truc : quiltez uniquement le tissu de fond pour faire ressortir le motif .

– utilisez des aiguilles  » TOP STICH » (*)  leur chas est plus long que celui des aiguilles normales, le fil casse moins. Adaptez le numéro de l’aiguille en fonction de la grosseur du fil .

– un fil de bonne qualité,  j’utilise

  • soit du MAKO de chez AURIFIL, coton, en 50:  fin dans la canette, sur le top du 40 ou du 28 plus gros pour faire ressortir le quilting. Angèle’ Arts vend toutes les qualités, grosseurs et dans les  250 coloris !
  • soit les fils de la marque WONDERFIL, ils vont bientôt être en vente en France, dans différentes qualités et grosseurs de fil . J’utilise leurs canettes pré-remplies …

Mes trucs quand le fil casse ou que cela ne va pas :

  •  enlever les fils dessus et dessous, passer un coup de pinceau pour enlever les pluches surtout dans le boitier de canette : le quilting en produit beaucoup !
  • renfiler les fils correctement ou changer de fils
  • mettre une aiguille, TOP STICH un numéro plus gros
  • enfin, se décontracter, boire un verre d’eau revenir un peu plus tard !
  • quelques exercices de respiration profonde, tourner les mains dans tous les sens, les bras puis les épaules etc …
  • être bien assise à la bonne hauteur : l’angle de l’avant bras à 45° pour ne pas peiner
  • avoir une machine en bon état de marche, régulièrement nettoyée, révisée et graissée …

Si vous démarrez en quilting machine : il vaut mieux en faire un petit peu à la fois mais très régulièrement, commencer par s ‘entraîner avec un petit exercice de ronds, dans un sens puis dans l’autre pour se « dégripper » les mains … Vous voulez plus de conseils, une méthode pour maîtriser le quilting machine :

Je me déplace pour donner des cours de quilting sur machine à coudre, en club ou dès que vous êtes un  petit groupe, contactez-moi.

Des questions ? N ‘hésitez-pas à me contacter ou à venir me voir sur les salons …

Une vidéo est en cours, mais, j’ai été un peu dépassée par le temps … elle ne devrait pas tarder …

Mes coordonnées sont sur mon site www.jequiltepourvous.com en bas de page.

Happy quilting,

Chantal

(*) en vente à La Couserie Créative .

Pour des raisons, indépendantes de ma volonté, et parce que je suis « blonde » en informatique, il n’est pas possible de laisser un commentaire …

 

 

le village de Yoko Saito

Voici un MAGNIFIQUE patch, remarquablement réalisé par une quilteuse chevronnée qui pourrait être ma maman !

Déjà, le modèle est sublime, son choix des tissus est plein de poésie : batik aux couleurs soleil couchant pour les vitraux de l’église, dentelle pour les rideaux … rehauts de broderie:  jet d’eau de la fontaine, vélo, lampadaires etc … les feuilles des arbres  …. fruits et feuilles  en tissu dans les arbres, petits animaux : chats, chiens et oiseaux perchés ou en vol :   quelle minutie, quel sens du détail  mais surtout quel talent ! Très belle interprétation!

J ai passé du temps, sur cet ouvrage,  mais pas seulement à quilter !  admirative, les deux coudes appuyés sur le bord de la long arm, j’ai contemplé, flâné au milieu des ces petites maisons …

Quilting dans l’esprit de Yoko Saito,  plus léger, moins dense, à la demande de la cliente : »stich in the ditch » pour souligner les contours des maisons, escaliers …obliques, verticales, en suivant le tissu, vagues …

IMG_8969

IMG_8970

IMG_8971

IMG_8972

IMG_8973

Bref, que du bonheur à quilter … Bravo et toutes mes félicitations : Jeanne !

Ce modèle est paru, en quilt  » mystère » tout au long de l’année 2013, dans le magazine  » Quilmania » .

Molleton:  coton de chez Psr Quilt, fil Mako 40 écru de chez AURIFIL.

Patch avec médaillon central !

Un très joli patch, avec médaillon central :

Quilting discret , Mako 50 :  3 couleurs de fil différentes , parme clair, foncé et multico sur les batiks !

 IMG_8407

Tellement discret qu’on le voit à peine sur la photo :  je m’attache à mettre en valeur vos ouvrages !

IMG_8421IMG_8422

IMG_8423

j’ai quand même travaillé !

IMG_8411

IMG_8416

Plumes , stich in the ditch pour la plus part des coutures des bandes : puisque que ce n’est pas un ouvrage monté bloc par bloc,

le travail de « bordure » se fait parallèlement à la machine :

je commence par le haut, toutes les parties parallèles à la machine, le  médaillon central

je laisse tout ce qui perpendiculaire :  ce qui se trouve sur les côtés est quilté dans un deuxième temps :

je démonte l’ouvrage , lui donne un quart de tour  pour finir de quilter  !

Côté tarif : il y a un supplément ( environ  20€ ) me contacter !

 

LUMINA

Voici un modèle « maison » fait à partir d’un Jelly Roll, Collection Lumina,

de chez Robert Kaufmann.

lumina

lumina tissus 2

Piécé très simple,  et rapide à la machine  : les bandes sont assemblées deux à deux : une claire avec une foncée,  puis recoupées : la largeur du carré ( 6.5 cm ou 2 1/2 inches coutures comprises) : on a une paire de carrés assemblés : un clair et un foncé.

J’ai utilisé 8 paires de carrés pour chaque bloc: on peut faire d’autres combinaisons d’assemblage !

lumina détail

Dans une bande (110 cm) on peut couper 17 carrés de 6.5 cm ou 2 1 /2 « .

Les blocs font  20 cm x 20 cm finis.

16 bandes pour les blocs : 8 claires – 8 foncées.

Trois bandes sont recoupées en deux,  sur toute la longueur pour les bandes intermédiaires ici en bleu  marine.

Quatres bandes pour le tour du quilt. Taille environ 90 cm x 90 cm.

Un jelly Roll : 40 bandes de 110 cm x 6 .5 cm ( 2 1/2 inches) :  les tissus d’une même collection.

Quilting géométrique :

arc de  cercle sur chaque côté de  chaque section : carrée ou rectangulaire,

« in the ditch »  autour de chaque bloc.

lumina bloc écru 2

Fils assortis aux blocs :

écru et  multico vert pâle sur  les blocs clairs

(cliquer sur les photos pour voir le détail !)

lumina bloc clair 2

Bleu multicolore  pour les blocs bleus

lumina bloc bleu

Molleton de coton, de chez PSR Quilt,

Fils : AURIFIL MAKO 40, écru, vert multico 3320 et bleu multico 4655

le sampler de Marie Christine !

Voici un très joli patch, façon sampler réalisé par Marie Christine de carrementcrazy2.canalblog.com !

J’ai beaucoup aimé travailler sur ce superbe top aux couleurs gaies, aux  différents motifs piécés, appliqués …

C’est un patch qui a une âme !

sampler christine 003

Je m’explique  : Marie Christine l’a fait avec ses restes de tissus … il y a quelques années … c’est ce qui lui donne tout son charme et sa fraîcheur, même si c’est un patch, sorti du fond de l’ armoire …

Toujours fidèle à mon grand principe qui est que le quilting doit être discret, j’ai principalement quilté « in the ditch »  sur les coutures pour faire ressortir les motifs piécés, avec un fil le plus approchant de la couleur du fond : on le distingue à peine :

autour des motifs appliqués : en écho … mais pas toujours …

quelques petites fleurs ici où là …

des petits rehauts comme sur les paniers appliqués pour leur donner du volume et de la rondeur …

une bordure  géométrique vient danser autour …

Sur l’une des photos,  on voit la couture que je fais pour stabiliser les trois épaisseurs :

Je vous conseille de poser la bordure de finition et d’enlever ensuite cette couture, réalisée avec un grand point pour faciliter son enlèvement.

Je n’ai pas pu quilter sur les bordures extérieures en tissu vert, car j’ai posé dessus les pinces qui stabilisent les côtés pendant le quilting.

Pour les quilter il faut coudre une bande de tissu ordinaire,  tout autour, qui est enlevée par la suite.

les fils sont assortis au tissu de fond : écru,  blanc, ou rouge sur  l’assiette de Dresde, jaune pâle …

molleton de laine, j’ai fourni le tissu écru pour le dos.

fils AURIFIL  : canette : Mako 50 , top Mako 40  différents coloris assortis aux tissus

Merci beaucoup,  Marie Christine de m’avoir confié ce sampler !

Il va prendre l’air de l’aiguille en fête … avant de revenir chez toi.

« Convergence »

Ce  patch réalisé d’après un modèle « Convergence » de Ricky Tims est principalement quilté sur les coutures : « stich in the ditch », autour des applications : feuilles, fleurs et sur les pétales, ton sur ton,  pour les faire ressortir.

convergence 010Cliquer sur les photos pour voir les détails !

convergence 014

le quilting est à peine visible:  il donne du volume à l’ouvrage et fait ressortir les fleurs appliquées !

Fil jaune pâle : Aurifil  mako 40 coton, jaune pâle
Fil bordeaux, légèrement multicore, de chez Oliver Twiwts
molleton nuage de chez PSR Quilt
superbe ouvrage !